L’OCM aide les petites entreprises dans leurs projets d’investissements !

L’Opération Collective de Modernisation (OCM) de l’Artisanat, du Commerce et des Services vise à soutenir les petites entreprises (commerces, artisans et entreprises de services) qui se situent sur le territoire du Pôle Territorial du Sud-Gironde. Dispositif, dossier de candidature, financement… Le Pôle Territorial du Sud-Gironde vous en dit davantage.

L’Opération Collective de Modernisation (OCM) permet d’accompagner les entreprises artisanales, commerciales et de services dans l’élaboration de leur stratégie de développement par la réalisation d’un bilan-conseils et par un soutien financier des investissements projetés. Ces entreprises doivent compter moins de 10 salariés et réaliser un chiffre d’affaire d’1 million d’euros maximum. Le but de l’OCM est d’aider les entreprises dans leur projet d’investissement, mais aussi et surtout de les pérenniser. « Nous voulons revitaliser les centres-bourg. Le bilan réalisé par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de Gironde et la CCI de Bordeaux, permet d’aider les chefs d’entreprise à la gestion de leur entreprise et de faire mûrir des projets en leur apportant un regard extérieur », explique Christelle Lagarde, animatrice OCM. À l’issu de ce diagnostic, le dossier peut être envoyé en commission pour analyse et validation.

Le périmètre territorial de cette opération s’étend sur les cinq Communautés de Communes (CdC) du Sud-Gironde : Sud-Gironde, Réolais, Bazadais, Convergence Garonne et une partie de la CdC Rurale Entre-deux-Mers. « Mettre en place des actions communes permet de faire bénéficier nos TPE de l’OCM de façon optimale » précise Olivier Dubernet, vice-président en charge de l’OCM.

Le Pôle Territorial du Sud-Gironde intervient jusqu’à 1 800 000 euros d’investissements pour toutes les entreprises prises en charge par le dispositif, toutes CdC confondues, « en tenant compte de la part de l’entreprise et de chaque organisme qui intervient. En moyenne, on intervient à hauteur de 20% entre 6 000 et 75 000€ HT d’investissements. La CdC dont dépend l’entreprise qui a déposé un dossier finance une partie du projet et la région Nouvelle Aquitaine ou les services de l’État (les fonds FISAC) abondent sur la partie restante », ajoute Philippe Plagnol, Président de la CdC du Sud-Gironde.

Retour sur expérience
L’OCM a permis, par exemple, à l’épicerie Vival de Castets-et-Castillon de moderniser son point de vente en « investissant dans du matériel : présentoirs, chambres froides dédiées à l’alimentation et agencement du magasin. Sans cette subvention, nous n’aurions pas pu réaliser cette amélioration », témoigne Anouar Msalmi, gérant de l’épicerie. Si vous êtes intéressé pour déposer un dossier de candidature, contactez le Syndicat Mixte du Sud-Gironde ou votre CdC. « La fin du dispositif aura lieu fin 2019, mais nous avons jusqu’à fin janvier pour présenter les dossiers en commission », conclut Christelle Lagarde. Il est encore temps !

Syndicat Mixte du Sud-Gironde – 8 rue du Canton – BP 32 – 33490 Saint-Macaire
05 64 37 17 00 – clagarde.syndicatsudgironde@gmail.com