En forme

photo

Les conseils de Julien Bretou, club santé Globule Fitness

Les bienfaits du sport sur le système immunitaire : l’exercice rend-il moins malade ?

La pratique d’activités physiques et sportives (APS) est en hausse constante dans la société. Pas étonnant, lorsqu’on connaît les rôles importants que jouent ces activités sur la santé : gestion du poids,  ralentissement du vieillissement, amélioration des fonctions cardio-respiratoires, diminution du stress, hausse de qualité  du sommeil, etc. Mais qu’en est-il de leur impact sur le système immunitaire ?

Un exercice d’intensité modérée à élevée a pour effet de stimuler le système immunitaire : en améliorant la circulation sanguine, l’exercice permet aux diverses substances du système immunitaire de circuler plus efficacement dans le corps. Cet effet positif semble d’ailleurs continuer à se faire sentir pendant quelques jours après l’exercice. Inversement, la pratique d’activités épuisantes semble altérer temporairement nos défenses immunitaires. Si vous vous passionnez pour ce type d’activités physiques exigeantes, n’en cessez surtout pas la pratique, mais restez à l’affût. Dès l’apparition de symptômes d’une Infections des Voies Respiratoires Supérieures (IVRS), ralentissez la fréquence et l’intensité de vos entraînements et mangez sainement pour éviter l’aggravation de votre condition.

Renforcer son système immunitaire : une question d’équilibre

Il est clair que la pratique d’activités physiques et sportives procure des bienfaits pour le système immunitaire. La règle d’or pour éviter de l’affecter ? La modération. Limitez-vous à soixante minutes d’activité physique par jour, vous éviterez ainsi d’augmenter le stress que l’activité fait subir à votre système de défense. Au fil des séances, vous pourrez augmenter l’intensité et la durée, et c’est sur votre bien-être que ça se ressentira !

En pratique : une reprise progressive

Commencez simplement : gardez 1 heure pour prendre soin de vous.La première semaine, commencez en marchant, essayant petit à petit d’augmenter la distance. Si l’envie vous manque, profitez-en pour écouter une musique que vous aimez, ou encore un podcast que vous appréciez.

Au bout de quelques jours, dès que vous vous sentez plus à l’aise, alternez course et marche rapide, sans oublier de toujours commencer doucement pour bien vous échauffer avant d’accélérer.

Après quelques semaines, les progrès vous permettront d’avoir des résultats sur votre physique et surtout sur votre bien-être ! Finis l’essoufflement rapide, les douleurs articulaires, les fatigues chroniques !

Le secret : des objectifs à court terme pour des résultats à long terme

Pour avoir des résultats, le maître mot est régularité ! Afin de garder votre motivation, fixez-vous des objectifs à court terme qui vous permettront d’être fiers de vos efforts et satisfaits de vous. Chaque séance, essayez de faire 400 mètres de plus, au bout de 10 séances (soit environ 2 semaines) vous aurez réussi à faire 4 kilomètres de plus qui vous auraient paru impossibles au début.

Alors, à vos baskets, vous êtes une partie de la solution pour une meilleure santé !