De la prairie à la Boucherie, Il n’y a que les éleveurs girondins !

Après les nombreux scandales sanitaires de ces dernières années, les consommateurs se font de plus en plus exigeants. Plus question de manger n’importe quoi : la traçabilité des produits et surtout, le bien-être animal sont devenus des impératifs. Deux valeurs qui rassemblent chacun des 150 Éleveurs Girondins. Philippe Nompeix, le directeur, nous parle de l’initiative instaurée par la coopérative il y a maintenant une vingtaine d’années : les boucheries de producteurs.

À Toulenne, si vous empruntez l’axe départemental 1133 menant à Langon, impossible de la rater : la boucherie des Éleveurs Girondins. Elle fait partie d’un réseau de distribution qui rassemblent trois autres points de vente : Daignac, Gaillan-Médoc et Mérignac. « Initialement, nous vendions notre production à des grossistes. C’est au début des années 2000 que nous avons commencé à réfléchir à une manière de valoriser notre marchandise », entame Philippe Nompeix, son directeur.

Précurseurs du circuit court
« Création de valeurs ajoutée, équitablement partagée ». Clé de voûte du modèle de fonctionnement des boucheries des Éleveurs Girondins, cette expression à l’engagement affirmé est l’équivalent du simpliste, mais non moins efficace, « donnant-donnant ». Les éleveurs vous proposent directement leur viande, sans passer par des intermédiaires « dépouillée des taxes, c’est une viande à petit prix que nous pouvons vous proposer dans nos boucheries ». Et l’avantage de ce système ne se limite pas à votre porte-monnaie « en faisant confiance à nos bouchers, vous contribuez à faire vivre vos éleveurs locaux de leur métier. Pour cela, nous vous remercions infiniment ».

Pour les beaux yeux des éleveurs… Mais pas que !
« Soutenir l’économie locale est un acte citoyen important, mais il faut aussi que les clients y trouvent leur compte ! » Et les comptes, Les Éleveurs Girondins n’hésitent pas à en rendre : comment les animaux sont-ils élevés ? Dans quel environnement grandissent-ils ? Quelles sont leurs conditions d’abattage… Vous n’avez qu’à solliciter le producteur pour savoir ce que vous mangez ! « Cette proximité n’a pas de prix. C’est la philosophie des Éleveurs Girondins : une totale transparence, gage de qualité ». Bazadaises, Blondes d’Aquitaine et Limousines, ce ne sont que des bêtes du territoire que vous pourrez retrouver sur les étals des boucheries des Éleveurs Girondins.
Après avoir fait la fête avec vous sur le festival de Paille & Ripaille, les Éleveurs Girondins se reposent un peu : juste le temps de reprendre des forces pour vous retrouver prochainement sur d’autres manifestations !

 

Les Éleveurs Girondins
64 avenue du huit Mai 1945 – 33210 TOULENNE
05 56 62 53 58 – boucheries.eleveursgirondins.fr