Chantier international de bénévoles au Lavoir de la Marmory !

Cet été, un chantier international de bénévoles a pris possession du lavoir de la Marmory, situé à La Réole. Partenariat entre la municipalité et l’association Concordia, ateliers médiévaux, réfection du lavoir… Rencontre avec Émilie, coordinatrice et Nino, animateur.

Chantier bénévoles Lavoir de la Marmory - La Réole
Chantier bénévoles Lavoir de la Marmory - La Réole
Chantier bénévoles Lavoir de la Marmory - La Réole

Le chantier international de bénévoles du lavoir de la Marmory est issu d’un partenariat entre la mairie de La Réole et l’association Concordia. Sa vocation : créer du lien social en fédérant et sensibilisant la population du réolais autour de son patrimoine. Émilie, coordinatrice du projet, a été engagée par la commune en service civique. « J’ai mené une mission de médiation autour du patrimoine. Au lavoir de la Marmory, plusieurs actions ont été menées », explique-t-elle.

La réhabilitation du lavoir a été la première étape de ce chantier international. « Nous savions que le lavoir était sur le parcours d’une balade organisée dans le cadre des Journées européennes du Patrimoine. » Débroussaillage, nettoyage, réaménagement, ramassage de déchets… Pendant trois semaines, en août dernier, le site a été passé au peigne fin afin de pouvoir recevoir des visiteurs. « Nous y avons aussi construit quatre abris pour accueillir des ateliers participatifs qui ont eu lieu sur six journées en septembre ».

Les ateliers, gratuits et ouverts à tous, ont été animés par des artisans d’art girondins. « Tailleurs de pierre, cordonnier, ferronnier, potier, travail de l’ardoise, du cuivre, plumasserie, atelier de cuisine, tapisserie d’ameublement… » Le tout, autour de la thématique du médiéval. L’objectif de ces ateliers était d’impliquer les habitants dans la (re)découverte et la rénovation de leur patrimoine. Encadré par trois animateurs, Nino, Caroline et Thomas, le chantier a accueilli huit bénévoles issus de sept nationalités différentes. « Ils avaient pour missions d’aider au bon déroulement du chantier : mise en place des ateliers, rangement, nettoyage… Mais aussi de proposer des animations autour du chantier », poursuit Nino. Le chantier a aussi accueilli des écoles, pour sensibiliser les enfants à la découverte des métiers d’art.

Un second chantier de plus grande envergure est à l’étude. Il devrait être réalisé sur une durée de 4 ou 5 ans à l’Hôtel Peysseguin, toujours à La Réole. « Le chantier du lavoir de la Marmory nous a permis de tester ce dispositif et d’appréhender un projet sur le plus long terme », conclut Émilie.

Mairie de La Réole : 05 56 61 10 11