Bilan de saison pour l’office de tourisme du Sud-Gironde

Pour les offices du tourisme du Sud-Gironde, c’est le moment du bilan ! Entre réjouissances et prises de conscience, les acteurs de nos bureaux touristiques sont sur le pont ! Jean-Jacques Lamarque et son équipe reviennent sur une saison riche en nouveautés à réitérer et sur des chiffres qui mèneront à des réflexions pour de nouveaux enjeux !

D’abord, le coup de cœur de la saison ce sont « Les Noctambules de septembre » ! Vous en avez peut-être entendu parler, ces soirées de visites insolites, organisées au clair de lune dans quatre de nos monuments phares du Sud-Gironde, avaient pour vocation de « faire (re)découvrir aux gens d’ici leur patrimoine local », explique Jean-Jacques Lamarque, président de l’Office de Tourisme Sauternes, Graves, Landes Girondines (SGLG). Ainsi, en proposant une animation en dehors du cœur de saison (en automne), l’office a permis de créer une dynamique, à renouveler ! « Nous avons affiché complet sur les quatre soirées, soit au total 264 visiteurs. L’année prochaine, nous réitèrerons l’opération en cherchant d’autres fleurons de notre patrimoine local à faire découvrir aux sud-girondins. »

Autre animation qui a eu son heure de gloire cet été, ce sont les visites guidées de Saint-Macaire. « Plus de 500 personnes ont été accueillies cette année, c’est un événement qui a rencontré un succès important et qui sera forcément amené à se développer davantage l’année prochaine. » Un nouveau produit rive droite (balade sur le Chemin de Croix de Verdelais, dans les jardins de Malagar et dégustations), nommé « Balade des coteaux » devrait également faire son apparition : « Nous l’avons testé cette année et les visiteurs étaient très enthousiastes », raconte Lucille Ducalet, directrice de l’Office de Tourisme SGLG. Toutes ces activités visent à satisfaire de nouveaux défis pour l’office.

En effet, le point noir, c’est la baisse de la fréquentation des bureaux touristiques. « Qui est une tendance nationale ! Nous devons chercher de nouveaux moyens d’atteindre les touristes et c’est ce à quoi nous travaillons chaque jour. » C’est le cas par exemple avec le site Internet qui a augmenté son trafic de 53% par rapport à l’année dernière ! « Ce sont 64 000 visiteurs uniques sur un an, c’est très intéressant et cet outil prend bien entendu une importance considérable notamment avec les connexions réalisées sur mobile, elles représentent 54% ! » Les rubriques les plus consultées sont d’ailleurs l’agenda, le lac d’Hostens ou encore les sites naturels en lien avec le Ciron.

L’autre rôle à jouer pour l’office, c’est le service rendu à ses adhérents, les acteurs économiques du tourisme. « Une enquête de satisfaction est en cours, nous aurons bientôt les résultats, mais d’ores et déjà, nous constatons qu’une majorité d’entre eux est sensible à une nouvelle démarche environnementale. Pour cela, nous avons employé une personne (emploi mutualisé avec le Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne) pour accompagner les prestataires désireux d’enclencher des actions en faveur du développement durable au sein de leur structure », conclut Jean-Jacques Lamarque. Initiative à suivre !