L’assemblée générale de Cap Solidaire

Mardi 28 septembre, l’association Cap Solidaire organisait son assemblée générale dans ses locaux cours de Verdun à Langon. Plus d’une trentaine d’adhérents étaient présents pour dresser le bilan, avec les membres du bureau, des actions menées par l’association l’année passée. Ce fut aussi l’occasion pour Clément Bosredon, directeur, d’annoncer de nouveaux projets.

Cela fait maintenant huit ans que, Cap Solidaire, association loi 1901, fédère les acteurs de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) en Sud-Gironde. Autour de l’échange, du partage de pratiques et de la mutualisation de moyens, salariés, bénévoles et adhérents aspirent à faciliter le quotidien des acteurs économiques sociaux sud-girondins, tout en maintenant, promouvant et développant l’emploi non délocalisable sur notre territoire.

« Une équipe mobile et mobilisée »

La malicieuse formule n’est pas de nous, mais de Clément Bosredon. En revenant sur l’année singulière, mais résiliente, qu’a été 2020, le directeur tient à rappeler que dans ces moments plus que jamais, Cap Solidaire est un allié sur lequel il ne faut pas hésiter à s’appuyer. « Nous sommes un lieu ressource : vous pouvez aussi bien vous adresser à nous pour des informations sur l’installation en maraîchage bio que pour une aide à l’obtention du permis de conduire. » Six axes de développement structurent l’action de Cap Solidaire :

• Accompagner, outiller et mettre en réseau les acteurs de l’ESS
• Incarner et promouvoir la visibilité et la lisibilité de l’ESS
• Piloter et animer les dispositifs pour la jeunesse
• Développer l’alimentation locale et les circuits courts
• Accompagner les mobilités inclusives et autonomes
• Développer la mobilité territoriale et la mobilité de nos aînés

Une gouvernance bientôt ouverte aux citoyens ?

En 2020, 5 collectivités supplémentaires ont rejoint le réseau Cap Solidaire ainsi que 6 nouvelles entreprises. Cette année, l’association a atteint les 80 adhérents ! « Notre ambition est d’être toujours plus nombreux pour construire ensemble notre territoire, de façon plus solidaire et inclusive. » Et pour ça, les membres du bureau réfléchissent à ouvrir leur adhésion aux particuliers. « Les citoyens souhaitant eux aussi s’investir pour le bien-vivre ensemble pourront eux aussi faire entendre leur voix tout en soutenant l’association grâce à leur cotisation. »

Infos : capsolidaire.org

Tags: un