AADP : face à l’épidémie, toujours s’adapter, ne jamais s’arrêter

aadp

Alors que la France entière s’impatientait de recevoir les fameux masques, c’est pendant près de trois semaines que sans ces derniers, les aides à domicile de l’AADP à Langon ont continué à travailler. Aujourd’hui, madame Berry, revient sur la gestion de crise.

Le confinement ? Inconcevable dans le secteur de l’aide à la personne. Mais comment continuer à s’occuper de nos aînés quand on ne se sent pas soi-même protégé ? L’AADP a misé sur le soutien et la solidarité. « Cette crise était inédite ! Personne ne savait vers quoi on allait… Il était normal que nos salariés soient anxieux », entame madame Berry.

Nouveaux plannings
Rapidement, les interventions de première nécessité sont privilégiées alors que celles dites de « confort » sont annulées. « À la place, tous les 10 jours, nous téléphonions chez ces bénéficiaires pour nous assurer que tout allait bien. » Le personnel administratif a, lui, quitté les bureaux pour télétravailler. À l’exception de Maryse – agent d’accueil –  et madame Berry qui ont toutes les deux continué d’être présentes pour les intervenantes. « C’était important de leur laisser la possibilité de venir échanger sur les situations auxquelles elles étaient confrontées. Et surtout, de les approvisionner en masques, gants et gel hydroalcoolique ! »

Point d’orgue sur la qualification
Si malheureusement, toutes les formations sont actuellement en suspens, trois aides à domicile ont tout de même pu suivre début juin, celle proposée par le médecin du département et Sudgimad visant à s’informer sur le virus, sur les comportements à adopter en cas de suspicions ou de cas avérés, ou encore, comment bien porter sa tenue de protection. Une initiative rassurante et sécurisante !

Un été – presque – normal
« Depuis début juin, toutes les interventions ont pu être reprogrammées  ! On retrouve un rythme normal… Sans compter les gestes barrières que nous devons continuer à appliquer, mais qui finiront peut-être par entrer dans les mœurs. » Concernant les congés d’été, pas de suppression : tout ce qui a été validé est maintenu. Et pour remplacer ces salariés, qui méritent bien de se reposer, l’AADP continue de recruter sur les périodes de juillet, août et septembre.

Pour postuler, déposez CV et lettre de motivation au 1 rue Guy Arcam, 33210 à Langon ou par mail à l’adresse aadp33210@gmail.com.

AADP (Association Aide à Domicile aux Personnes)
1 rue Guy Arcam, 33210 – LANGON
05 56 76 78 78 – aadp33210@gmail.com
aadp-domicile-langon.org