Le village de Léogeats

Village

Léogeats, un village tourné vers sa jeunesse !

En plein boom démographique, Léogeats mise sur l’éducation de ses enfants ainsi que sur la protection de son environnement. Encore une fois, nous passons en revue histoire, économie, festivités, éducation et travaux de ce village niché aux confins du Sud-Gironde. Cédric Pujol, maire de la commune, nous raconte tout !

Sud-Gironde, village de Léogeats

En arrivant à Léogeats, nous nous garons sur la place centrale et apercevons de nombreux enfants en mouvement. Plus nous approchons de la mairie pour aller à la rencontre de monsieur le maire, et plus le brouhaha de la cour augmente. Nous y sommes ! Cédric Pujol nous accueille et nous livre les premières caractéristiques géographiques de son village. « La commune s’étend sur 1961 hectares, avec une dominance boisée », explique-t-il. Traversé par le Ciron, Léogeats est un véritable « poumon vert ». L’église sonne 14h. Nous suivons l’exemple des enfants qui retournent en classe et entrons dans la mairie pour en apprendre davantage.

Des associations actives
Nous entrons dans le vif du sujet. M. Pujol nous explique que « les enfants sont en pleine répétition générale pour leur spectacle de fin d’année », qui avait lieu le soir même de cette interview ! C’est alors l’occasion de parler des associations Léogeataises. « Nous disposons d’un réseau associatif assez restreint, mais extrêmement dynamique ! » L’association les Amis des écoles organise chaque année un bal traditionnel, des lotos ainsi que des soirées à thème. « L’association des chasseurs propose des repas, des lotos en partenariat avec le comité des fêtes, ainsi qu’un ramassage annuel des déchets. » Le club des ainés, Léogeats Loisirs Partage, se réunit une fois par semaine autour de jeux de société. Et l’association Team Fadas propose des activités sportives ainsi que des marchés nocturnes. D’ailleurs, ne loupez pas les prochains, qui auront lieu les 16 juin, 11 août et 1er septembre. « Mais le temps fort annuel se déroule pendant le 3ème week-end de juillet avec la fête du village. » Vide-grenier, repas dansant, lotos, et feu d’artifice sont au programme pour faire de cette fête une réussite!

Sud-Gironde, village de Léogeats

Une école dynamique
Léogeats met l’accent sur l’éducation et le bien-être de ses enfants « qui sont le cœur de notre village. En 2001, nous avons créé un regroupement entre l’école de Léogeats et celle de Budos afin de ne pas être obligés de fermer une classe ». Aujourd’hui, le regroupement accueille environ 160 élèves, répartis dans six classes entre Budos et Léogeats. Dans la commune, l’école s’adapte aux besoins des enfants et est pionnière en matière de passage au numérique. « Nous avons équipé toutes les classes de tableaux numériques depuis plus de 8 ans ! Et nous sommes en train de renouveler le matériel. » Les enseignants s’inspirent de la vie du village et de son environnement pour proposer des activités aux enfants : balade autour du Ciron, sortie à vélo ou en kayak… L’objectif est de leur faire connaître le patrimoine local. Au restaurant scolaire, c’est Martine et Lili qui remplissent les petits estomacs en proposant chaque jour des plats de saison cuisinés sur place. Et dans l’après-midi, les Temps d’Activités Périscolaires (TAP) prennent le relais avec des activités qui viennent « en complémentarité du temps scolaire. Pour le spectacle annuel de l’école, par exemple, les enfants ont créé les décors pendant les TAP… ». Mais tout ce petit monde a besoin d’espace pour réaliser l’ensemble de ces activités. Et ça tombe bien ! Des travaux de restructuration sont sur le point de démarrer…

Des travaux à la pelle
Pour faire face à une augmentation démographique significative, Léogeats est sur le point d’entamer de gros travaux au sein de l’école. « En 2018, nous allons quasiment doubler la surface de la cuisine ainsi que de la salle de restauration. » Une salle d’action périscolaire sera aussi construite pour accueillir les enfants restant à la garderie le matin et/ou le soir après la classe. En 2019, « nous créerons deux nouvelles classes, une salle d’évolution, un préau ainsi qu’une chaufferie centrale qui servira aussi bien à l’école qu’à la mairie ». Et en se baladant dans le bourg du village, on devine d’autres projets. Les divers réseaux (téléphone, électricité…) vont être dissimulés et l’éclairage public sera remanié. En passant par le lieu-dit Brouquet, on distingue des travaux de sécurisation de la voirie, avec la création d’un chemin piétonnier, d’aires de stationnement) ainsi que de sécurisation de plusieurs intersections.

Sud-Gironde, village de Léogeats
Restaurant L'Absolu Auros

Une économie de proximité
Pour commencer le tour des entreprises Leogeataises, on reste au lieu-dit Brouquet, avec le Relais du Brouquet, où Daniel régale vos papilles avec de petits plats tout droit sortis de sa cuisine ! En retournant vers le bourg, on trouve « un multi-services qui propose des produits d’épicerie, fait office de dépôt de pain, tabac et presse », tenu par Sylvie. Léogeats compte aussi sur un bon nombre d’artisans : plombier, électricien, plâtrier, charpentier, fabricant de piquets… et même un forgeron ! « Les deux tiers de la commune sont boisés, donc la sylviculture fait partie intégrante de notre vie. » Quelques viticulteurs y sont aussi installés et élaborent du vin dans l’appellation Graves.

Un patrimoine chargé d’histoire
M. Pujol nous raconte que « Léogeats est un village chargé d’histoire, issu d’une réunion entre les paroisses de St-Laurent-de-Camelhac et de St-Christophe-de-Léogeats. On y trouve de nombreux vestiges gallo-romains ». En prenant le temps de flâner, on tombe sur deux lavoirs, dont un qui se trouve en contrebas de l’église Saint-Christophe. D’ailleurs, cette dernière, de style roman, qui date du XIIème siècle, est « restée dans son jus. Nous y effectuons divers travaux pour la préserver. Nous avons résolu des problèmes d’humidité, rénové les façades extérieures et la restauration du clocher aura lieu cet été. Puis, nous nous attaquerons à l’intérieur. Tous les travaux sont effectués de façon à durer dans le temps, tout en conservant et respectant les traces du passé ! »

Le mot du maire
« Léogeats, on n’y passe pas, on y  vient ! Avec le Ciron qui traverse le village, c’est un écrin de verdure dynamique. La commune doit grandir, mais de façon raisonnée ! »

Hôtel Rapin Portets