Le village de Targon

Village

Targon, un village en plein essor !

Situé à l’extrême nord-est du Sud-Gironde, Targon tient à ses marques de différenciation et à son petit brin de folie qui fait d’elle une commune pas comme les autres ! Un patrimoine ayant appartenu à l’Ordre de Malte, des projets plein la tête, une école connectée au monde, une économie dynamique et des associations uniques… Allez hop, c’est parti pour la balade.

C’est à la mairie, située en plein cœur du village que nous rencontrons Richard Pezat, maire de Targon. Il commence par nous enseigner la devise qui est « Targon, un art de vivre » avant de nous parler du point central de sa commune, l’église Saint-Romain.

Patrimoine, le cœur du village
Le village de Targon est construit autour de l’église gothique Saint-Romain, datant du XIIIème siècle. Ce bâtiment, quasiment entièrement rénové, est inscrit au patrimoine des Monuments historiques et son porche est classé. « Il y a quelques années, nous y avons aussi installé un orgue en partenariat avec l’équipe paroissiale. Gaston, un paroissien, s’y exerce lors des messes !  » Et c’est Marie-Claude et Bernadette, deux paroissiales, qui s’occupent avec amour de leur église. Il y a aussi l’église templière de Montarouch, ayant appartenu à l’Ordre de Malte, donc, construite sans abside, ni bas-côté. Vous pourrez en observer les vestiges sur la route de Branne. Accolée à la mairie, on trouve une halle du début du XXème siècle qui accueillait le marché hebdomadaire (maintenant situé place du 11 novembre). « Nous y organisons toujours les vins d’honneur et c’est là que se tient, tous les premiers dimanches du mois (sauf janvier et février), le marché bio de l’association Biotimarrons. »

Une économie en plein essor
Pas besoin de faire des kilomètres pour la moindre course. Sont installés au village, entre autres, boulangerie, boucherie, coiffure, bar-tabac, pizzéria, commerces de détail, mécanique générale, supermarché, syndicat agricole, concessions automobiles toutes marques, centre de réparation de matériel forain, stations essence, récupérateur de métaux… Une maison de santé a même été créée il y a 5 ans et deux restaurants sont en passe d’ouvrir. « Au total, ce sont environ 140 commerces, entreprises et artisans qui sont installés sur la commune !  Et nous sommes aussi en train de lancer la zone artisanale de 4 hectares « Les champs de Targon », sur laquelle vont s’implanter une quinzaine d’entreprises. » La création de cette zone découle d’un besoin dû à l’accroissement de la population, mais aussi à l’envie de faire de Targon un pôle dynamique et attractif. L’agriculture n’est pas en reste dans ce paysage économique. Beaucoup d’exploitations viticoles, de grandes et moyennes tailles, y sont installées. « Nous avons aussi un peu de maraîchage bio, cultivé sur un terrain de 4,5 hectares loués par la commune. » La finalité de ce projet étant de fournir le restaurant scolaire en légumes bio ! Et en novembre, un verger va voir le jour avec la plantation de 180 arbres fruitiers. « Il sera ouvert à tous et une partie des fruits sera aussi destinée à l’école ! » En parlant de ça, il est temps de vous présenter le groupe scolaire targonnais.

Une école flambant neuve
L’école, qui date de la fin du XIXème siècle, a été intégralement rénovée. C’est un projet tourné vers l’environnement, dans lequel l’ancien se marie au contemporain avec des matériaux nobles comme le bois, le béton et le verre. « Cela nous a permis de mettre l’école aux normes d’accessibilité et d’augmenter sa capacité d’accueil. » Elle peut désormais accueillir 300 élèves, maternelles et primaires confondus. « C’est un outil pédagogique connecté au monde, mais il ne faut pas oublier l’importance de l’équipe éducative, que nous avons à cœur de mettre en avant ! » Pour ce qui est des activités périscolaires, anglais, cours de cuisine, jeux, animations en tous genres, multisports… sont de rigueur « Comme beaucoup d’écoles de la région, nous sommes repassés à la semaine à quatre jours, mais nous avons souhaité gardé la même qualité d’animations périscolaires. » Sinon, ce n’est pas moins de 200 chérubins que la cantine nourrit chaque jour avec des repas préparés sur place et des produits issus de l’agriculture biologique (du maraîcher targonnais) et raisonnée.

La culture et le sport
« La culture et le sport représentent environ 10% de notre budget. » Targon a construit l’espace René Lazare, une salle dédiée à la culture. « Nous avons aussi fait le choix d’externaliser le service culture en confiant à l’association Acrocs Prods, le soin d’organiser, entre autres, nos trois festivals phares : Le Pressoir (qui aura lieu les 12, 13 et 14 octobre prochains – voir page 14), Musique à l’Euille et Comment Dire (festival de poésie et création contemporaine). » Côté sport, on trouve de tout ! Football, tennis, randonnée, yoga, tennis de table, gymnastique, sophrologie… c’est une vingtaine d’associations que l’on recense à Targon. Et la nouveauté 2018, c’est le judo ! « Mais notre marque de différenciation, c’est le club d’escrime tenu par le maître d’armes Daniel Zueras. » L’association dispose d’une salle tout équipée et compte une soixantaine de tireurs « qui ont d’ailleurs de bons résultats au niveau départemental et national ! »

Bois Nature Services Langon

Des projets plein la tête
En 2019, devrait fleurir le « Quartier campagnard durable », un projet qui allie environnement, cohésion sociale et architecture. Il comprendra, des habitats jeunes, logements sociaux d’urgence, du locatif, des biens accessibles à la propriété, « le tout, pour promouvoir la mixité sociale. Cette configuration architecturale est innovante. Nous allons y associer une halle et des locaux associatifs. Le tout sera chapeauté par un immeuble de quelques étages avec un restaurant panoramique ».

Et pour préparer l’avenir, la commune lance une étude, en partenariat avec la communauté de communes Rurale Cœur Entre-deux-Mers, le projet « plaine des sports » qui comprendra notamment une salle de sport dédiée aux handicapées, un city-stade, des chemins entièrement piétonniers et, éventuellement, un collège.

Le mot du maire
Targon est une commune à la fois calme et vivante qui ose penser à l’avenir et qui va continuer à se développer démographiquement et économiquement. Longtemps endormie, elle vient à peine de se réveiller !