« Ma fille n’a loupé aucune édition ! »

joconde
nadege

Pour rendre hommage, faire honneur à cette fête locale qui a longtemps illuminé ses yeux de petite fille, et qui lui donne encore tant de joie, Nadège n’a pas hésité une seconde à nous rencontrer. Investie dans le Comité des fêtes de Bommes depuis ses 22 ans, elle parle de son engagement au sein de l’association dans le seul objectif
de vous donner envie d’assister à la prochaine édition des Fêtes Nautiques qui auront lieu du 16 au 19 août !

Enfant, elle riait aux éclats sur les manèges. Adolescente, elle s’endiablait sur le dancefloor du bal. Adulte, elle aime y retrouver ses amis, partager une aventure humaine exaltante et faire perdurer cette tradition par amour. Originaire du Sauternais, Nadège a toujours connu les fêtes. « Je n’en ai pas loupé beaucoup à vrai dire et c’est mon petit frère, Caly, puis mon papa, qui m’ont poussé dans la marmite, j’avais 22 ans » Son truc à Caly ? La fabrication des bateaux. Son papa ? Donner un coup de main ! Mais il y a aussi Sébastien, le cadet de la fratrie, lui aussi s’est mis à confectionner des bateaux. « C’est une véritable histoire de famille, comme pour beaucoup de bénévoles ».

Ah, mais j’oubliais, vous ne savez peut-être pas que l’un des moments forts et phares des fêtes c’est le défilé de canoës fleuris ! Plus de 80 ans d’existence, des dizaines de cortèges fabriqués à la sueur de la paume de nombreuses petites mains passionnées ! Ah il s’en est raconté des histoires drôles pendant les confections de fleurs : « Historiquement, ce sont les grands-mères qui réalisaient les fleurs. » À raison de plusieurs milliers de pétales par canoë, imaginez les tours d’horloge passés à fabriquer ces œuvres d’art éphémères ! Bien plus qu’un passe-temps, certains chars auraient mérité d’être exposés dans un musée : « On y a bien pensé, mais les fleurs sont fabriquées en papier crépon et une fois le bateau mis à l’eau… C’est aussi ça le charme de notre investissement. » Pour laisser une trace dans nos mémoires, il y a fort heureusement les photos ! Pour cela, on remercie chaleureusement la famille Dubedat que nous avons croisée ce jour-là, « on vient couper le papier crépon ! ». Là aussi, ça se passe en famille : « Ma grand-mère est l’une des personnes à l’origine de cette fête… Il faut savoir que cette grande aventure a commencé avec de vraies fleurs ! »

nadege2
pigeon_web_juillet19

De génération en génération, la passion se transmet. Lylou, la fille de Nadège a six ans. Et pour la première fois cette année, la famille de Nadège aura son propre bateau ! « Devinez ce que Lylou nous a demandé… Olaf, le bonhomme des neiges de la reine du même nom. » Rien de très original pour une petite fille et pourtant, on imagine déjà sa réaction lorsqu’elle verra son papa mettre à l’eau son personnage animé préféré. « Fabriquer ce bateau avec elle, c’est pour moi de fabuleux moments de partage. Voir ses yeux de petite fille impressionnés, tout comme je l’ai été, c’est bien ce qui me motive », et cela est très révélateur des émotions que les fêtes de Bommes peuvent générer.

Quand on écoute Nadège nous raconter comment se déroulent les fêtes en tant que bénévole, on ne peut être qu’admiratif (et déjà fatigué rien que d’y penser !) : « C’est quatre jours de fête. Ça commence le vendredi soir avec la soirée féria. Samedi, c’est concours de pétanque, un second repas le soir suivi du bal. Dimanche, on se lève de bonne heure, car c’est le grand jour ! Avant le défilé de canoës fleuris, il y a le rallye automobile et les animations pour les enfants, de quoi faire patienter tout le monde avant le moment tant attendu. Et puis, là encore la nuit finit tard, très tard… Et le lundi c’est reparti avec encore de la pétanque, des jeux, l’escargolade et un grand spectacle pyrotechnique. C’est la plus grosse soirée, la base nautique est noire de monde, il y a des milliers de personnes ! Le feu d’artifice qui clôture les fêtes est absolument magnifique » ! Quatre jours à se relayer, enfin normalement, car pour Nadège c’est du 24h/24h sans interruption : « Je plie les sièges de la voiture, j’y cale un hamac et je dors sur place comme ça le matin je suis d’attaque ».

nadege3
palmagri_ete2019

Également licenciée à la pétanque, Nadège est une bonne vivante branchée sur 3000 volts. S’investir dans cette association c’est avant tout se retrouver avec ses amis, faire revivre sa petite madeleine de Proust : « Quand j’étais adolescente, j’adorais venir ici avec mes amis me baigner dans le Ciron, faire les 400 coups. C’était le point de ralliement ! J’ai besoin de tout ça. Voir du monde, que ça bouge autour de moi. Je suis quelqu’un de très énergique et cela fait partie de mon équilibre. Pour les fêtes de Bommes c’est particulier, j’ai hâte que le jour J arrive et quand j’y suis, je suis un peu ailleurs, c’est l’euphorie, il y a beaucoup d’adrénaline, de stress. Notre but est de faire plaisir aux gens. Quand on voit les sourires des familles, on se dit : « on ne fait pas ça pour rien » ».

Pour clôturer cet entretien, Nadège nous invite à un petit atelier de création de fleurs en papier crépon. Vous pensiez que c’était un jeu d’enfant et bien détrompez-vous ! La rédaction aurait bien aimé s’y essayer, mais à voir Nadège déployer sa technique, nous aurions surement dû nous y prendre à plusieurs fois et Olaf ne serait pas prêt d’être recouvert de son habit floral ! Ce que l’on a de mieux à faire : souhaitez une très belle édition aux fêtes nautiques de Bommes !

Infos et réservations : Office de tourisme de Langon – 05 56 63 68 00
fetenautiquedebommes.jimdo.com

AMS-AV